Comment intégrer les réseaux sociaux à votre stratégie marketing ?

Partager sur

Encore aujourd’hui, certains dirigeants s’interrogent sur la place des réseaux sociaux dans leur stratégie marketing. Ont-ils vraiment une utilité ? Que peuvent-ils apporter ? Comment mesurer leur efficacité ? Autant de questions soulevées qui, mêlées à un manque de visibilité sur le sujet, contribuent à entretenir les interrogations sur l’opportunité d’investir sur les réseaux sociaux.
Pourtant, d’après une étude menée par Buffer auprès de plus de 1 ? 800 professionnels du marketing88% d’entre eux estiment les réseaux sociaux comme des canaux de communication privilégiés. On fait le point pour expliquer ce chiffre.

Les réseaux sociaux sont-ils vraiment des canaux à privilégier ?

Si la question demeure, de nombreux arguments pèsent en leur faveur. À l’heure du tout digital et de l’instantanéité de l’information, une stratégie social media bien exécutée se révèle être un véritable atout. Une fois cette logique de longue haleine bien installée, vous allez pouvoir vous appuyer sur cette communauté. Comment ? Tout dépendra de vos objectifs. Recueillez des données qualifiées grâce à un jeu concours, sollicitez leur avis sur un produit, générez du trafic avec des publications en phase avec vos intérêts communs, etc.

Les réseaux sociaux, un SAV augmenté

Afin de construire ce lien de confiance avec votre communauté, vous pouvez utiliser votre présence social media comme des canaux de SAV. Autrement dit, il est judicieux de vous engager à répondre à toutes les questions qui vous seront adressées via ces canaux. Cela contribuera fortement à améliorer votre image de marque, en créant de la proximité avec celles et ceux qui s’adressent à vous. En effet, les réseaux sociaux ont un véritable poids dans l’imaginaire des internautes, aussi faut-il soigner ce type de communication qui consiste à répondre à toutes les sollicitations.

Ces sollicitations ne prendront pas uniquement la forme de questions : elles peuvent être de simples mentions, un commentaire positif ou négatif sur votre entreprise, etc. Il est recommandé de réagir de façon systématique. Un simple « merci » fera parfois l’affaire ! Quant aux trolls qui pullulent sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à leur répondre avec humour. Les community managers doivent en en effet parfois faire preuve de sang froid car une réaction sur la défensive sera toujours dommageable pour l’image de marque d’une entreprise. Les opérateurs téléphoniques excellent dans cet exercice qui consiste à dompter les trolls sans tomber dans leurs pièges.

Notons aussi qu’en veillant constamment à ce qui est dit sur votre marque via les réseaux sociaux, vous pourrez éventuellement déceler des signaux de crise. Et puisque vous veiller votre marque, pourquoi ne pas en profiter pour intégrer à votre périmètre de veille des concurrents, des partenaires ou encore des acteurs technologiques de premiers plans susceptibles d’impacter vos activités ? Les réseaux sociaux constituent en effet une véritable mine d’information fraîche à ciel ouvert. Il vous suffira de bien paramétrer vos filtres et de rester sensible à la qualité des sources pour en profiter. 

VOUS SOUHAITEZ ENTRER EN CONTACT AVEC DES STARTUPS INNOVANTES ?

Réseaux sociaux et SEO : une logique vertueuse

Les réseaux sociaux contribuent, indirectement, à améliorer votre SEO, en plus de vous permettre de garder la main sur votre notoriété et votre image de marque.

Comment les réseaux sociaux peuvent impacter le SEO ? Tout simplement en se faisant vecteurs d’informations. En effet, lorsque vous rédigez un article de blog par exemple, et que vous le partagez à vos communautés, cela va générer du trafic sur votre site internet. Plus vos communautés seront engagées, plus vous allez gagner du trafic. Il s’agit là d’un simple maillon de la chaîne SEO, mais qui a néanmoins toute son importance.

Dans le cas d’une école d’animation 3D et de jeux vidéo, nichée sur un secteur concurrentiel, les réseaux sociaux sont de sérieux alliés. Ils permettent de maximiser le trafic sur des pages fortes, tout en montrant son expertise du domaine. Dans la logique du cocon sémantique, propre au SEO, il s’agit par exemple d’aborder des sujets précis, comme : la motion capture, qu’est-ce qu’un film 3D, les effets spéciaux au cinéma, etc. Autant d’éléments qui créent un cercle vertueux : trafic, expertise, notoriété.

Cartographiez vos présences social media

À la main, où à l’aide d’un outil spécialisé dans le social listening comme Radarly, Meltwater ou Digimind, il est primordial de savoir sur quels réseaux sociaux vous êtes déjà présent, et là où vous ne l’êtes pas. Page créée automatiquement, ancien employé, association d’entreprise, troll : il peut y avoir plusieurs raisons pour justifier l’existence de pages non voulues !

Une fois votre mapping terminé, vous pouvez réitérer l’exercice pour vos principaux concurrents : où sont-ils présents, quelle est leur ligne éditoriale, publient-ils régulièrement, quel est la taille de leurs communautés, etc. Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble avant de penser stratégiquement les actions à mener sur le court terme et les objectifs à viser sur le long terme.

Définissez une ligne éditoriale

Avant d’être dans le feu de l’action, il faut définir votre ligne éditoriale. Celle-ci vous servira de guide au quotidien sur les publications à rédiger. La ligne éditoriale doit définir le ton de votre communication pour chacune des plateformes que vous aurez décidé d’investir. En effet, il n’est pas recommandé de dupliquer un même contenu sur tous les réseaux sociaux, car les publics ne sont pas les mêmes, comme les attentes de celles et ceux qui vous suivent.

Évidemment, votre secteur d’activité, et la typologie de votre entreprise, peuvent donner le ton. Il est plus facile d’adopter une communication décalée, voire humoristique pour une startup BtoC ou dans le domaine du divertissement. Cependant, comme nous l’avons vu précédemment, la marque Interflora a fait le choix d’adopter un ton volontairement léger et de jouer la carte de la proximité, à l’instar de Mon Petit Gazon.

À vous d’adopter la ligne éditoriale la plus adaptée à votre entreprise et l’image que vous voulez véhiculer auprès de vos différentes communautés, et donc de vos potentiels clients. Pensez que cette ligne éditoriale est une composante à part entière de votre branding global, et qu’elle doit donc l’enrichir tout en lui restant fidèle.

Capitaliser sur les bons formats de contenus

La grande difficulté des réseaux sociaux est de ne pas lasser son audience. Certes, vos abonnés montrent un intérêt pour votre compte, ou votre page, mais bien évidemment, vous n’est pas seul dans cet écosystème digital. Aussi, il est important de mettre en place une stratégie de contenus variée et adaptée.

Aujourd’hui, la vidéo est incontestablement le média qui a le plus de succès, quelle que soit la plateforme : LinkedIn, Facebook, Twitter, Instagram, etc. Si vous avez une petite équipe, vous pouvez varier les formats vidéo simples à réaliser, sans passer par des prestataires, afin de capitaliser sur les compétences que vous avez déjà :

  • Interview
  • Panorama de vos prestations
  • Mise en avant de vos locaux
  • Mise en avant de vos équipes
  • Live pendant un événement

Par exemple, pour une école de communication digitale, cela peut prendre la forme d’une captation vidéo pendant une journée portes ouvertes. L’exercice n’est pas trop contraignant : il s’agit de filmer des plans variés, des photos, d’ajouter de la musique au montage et d’injecter un peu de rythme, et l’on obtient un contenu exploitable sur les réseaux sociaux. Vous pouvez profiter de ces opportunités pour proposer à des collaborateurs de monter en compétences.

N’hésitez pas à diversifier vos publications avec des infographies, des visuels, des GIFs, et à utiliser des émoticônes pour illustrer vos textes. Clarifiez un maximum l’information que vous partagez, et gardez en tête qu’un bon storytelling est la clé du succès alors n’hésitez pas à dédier du temps à bien réfléchir à la façon de donner à vos contenus un supplément d’âme !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.