fbpx
DCbrain et IDEX mettent l’intelligence artificielle au service de l’efficacité énergétique

Ça se passait sous la bulle FrenchFab lors de la dernière édition de Bpifrance Inno Génération : Benjamin de Buttet co-fondateur de DCbrain et Hicham Rais, Responsable Smart Système et Innovation chez IDEX, venaient présenter les résultats de la phase 1 de leur collaboration. Un cas d’étude lucide et percutant à l’heure où l’IA est sur toutes les lèvres, mais pas toujours dans tous les algo.

Quelques éléments de contexte sur ce binôme pour commencer :

  • DCbrain, c’est une entreprise créée en 2014 autour de la problématique de rationalisation des dépenses énergétiques des data centers. Le sujet était alors encore peu discuté mais la facture énergétique de ces “hangars à données” peut représenter jusqu’à 75% de leur coût d’exploitation. Une consommation qui représente un défi tant économique qu écologique, et face à laquelle DCbrain a développé une plateforme de monitoring pour anticiper et optimiser les flux. En précurseurs, ils ont depuis travaillé avec des poids lourds de l’énergie comme Engie, Grdf ou encore Total, mais aussi avec des entreprises d’auteurs secteurs comme la logistique.
  • IDEX est un acteur historique de l’installation et exploitation d’infrastructures énergétiques, gérant 50.000 installations en France. Leur expertise est entrée de plein pieds dans le renouvelable dès les années 90 : biomasse, géothermie, méthanisation, éolien, solaire… IDEX cherche des solutions pour permettre à ses clients de diversifier leur mix énergétique.

C’est sur une question limpide que se rencontrent les deux partenaires : 

Comment la data peut rendre un réseau d’énergie plus efficace et efficient ?

Et cette question, elle se pose d’urgence dans un contexte où la France vise la neutralité carbone en 2050.

VOUS SOUHAITEZ ENTRER EN CONTACT AVEC DES STARTUPS INNOVANTES ?

Sur la base de l’expertise liée aux data centers, DCbrain a développé des modèles prédictifs et la solution logiciel associée qui peuvent s’appliquer à des réseaux de chaleur tels que ceux gérés par IDEX. Pas n’importe quel réseau précise Hicham Rais : pour mettre en place le proof of concept avec DCbrain, c’est un réseau avec un historique de données “propres” et structuré qui a été sélectionné. Un pré-requis pour pouvoir définir des objectifs clairs, en l’occurrence : réduire la facture globale du réseau de chaleur dans une logique d’efficience énergétique, plus spécifiquement en augmentant la part de géothermie dans le mix énergétique. 

En s’interfaçant avec le système existant (et non en s’y substituant), la solution de DCbrain basée sur de l’intelligence artificielle  permet de prédire finement la consommation pour aboutir à des patterns de consommation plus précis. In fine, le logiciel recommande heure après heure un mix énergétique optimal pour faire baisser la facture journalière. 

Objectif relevé sur le réseau géré par IDEX qui a vu une augmentation de 1,5% du taux de couverture de géothermie au terme de la première étape du partenariat. La Phase 2 : optimiser encore ces résultats et dupliquer le modèle sur d’autres réseaux. 

On le comprend, déployé à grande échelle, le modèle DCbrain est porteur d’économie importante pour les exploitants, tout en s’affirmant comme un levier de décarbonation à l’échelle nationale et même européenne

Au-delà de cette collaboration prometteuse, Benjamin rappelait en conclusion que l’existence de données structurées est fondamentale à la réussite de tout projet qui se baserait sur une solution d’intelligence artificielle. Une évidence pour les professionnels, mais pas toujours évidente à faire entendre à des clients qui voit en l’IA une solution miracle !

Retrouvez l’intégralité de l’intervention en vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

La plateforme Hub Digital a déménagé, retrouvez la sur lehub.web.bpifrance.fr PAR ICI !
Hello. Add your message here.