Comment se porte l’écosystème startups de cybersécurité en 2021 ?

Partager sur

Retrouvez dans cet article la dernière édition du mapping des startups françaises dans la cybersécurité réalisé par Bpifrance Le Hub et Wavestone.

Les grands enseignements du radar :

  • 150 startups dans le radar, un chiffre stable mais un écosystème dynamique
  • 19 startups créées en 2020
  • Plus de 100 M€de levées de fonds
  • 13 scale-up, en route vers le Next120, potentielles futures licornes
  • Les initiatives de l’Etat qui arrivent à maturité et qui vont propulser l’écosystème
mapping startups cybersécurité france

Si le nombre de startups est stable, l’écosystème reste dynamique

150 startups spécialisées en cybersécurité ont été décomptées en 2021 (152 en 2020) dont 19​ startups créées depuis janvier 2020​. Les startups ont profité de la période pour grandir, on constate une augmentation de 26% des équipes de taille moyenne (>20 salariés) depuis l’année dernière.

Le montant des levées de fonds reste également stable (100 M€) avec, cependant, une accélération sur ces derniers mois. Les montants oscillent entre 3 et 30 M€.

Force est de constater que la crise n’a pas épargné les startups françaises de la cybersécurité. Les activités commerciales ont ralenti sur 2020 : 15% des startups ont noté un impact négatif fort sur leur activité. Cependant, la montée en puissance du télétravail, du numérique et la succession des attaques ont participé à sensibiliser le marché aux problématiques cybersécurité. La demande client s’est particulièrement affirmée sur les sujets suivants : l’anticipation de la menace, les solutions d’authentification et la réponse à incident en particulier face aux ransomwares. 21% des startups déclarent que la crise leur a procuré des opportunités.

13 startups ont cette année franchi le cap des 35 employés et dépassent le périmètre du radar. Pour les suivre nous lançons dès cette année une nouvelle catégorie du mapping : les scale-ups. « Nous en dénombrons 13, sur des thématiques variées et innovantes, ces structures pourraient rejoindre le Next120 et se transformer en licornes » annonce Gérôme Billois (Partner chez Wavestone).

Par ailleurs, 2 acquisitions majeures ont eu lieu, les startups Sqreen et Alsid rachetées respectivement par DataDog et Tenable, des sociétés américaines. Ces acquisitions ont suscité pour certains un sentiment d’inachevé, mais démontrent en même temps la potentialité et l’attractivité du marché français à l’échelle internationale.

2021, une année clé pour transformer l’écosystème français de la cybersécurité
La cybersécurité est sur le devant de la scène depuis quelques mois après l’annonce d’Emmanuel Macron d’investir 1 milliard d’euros dans le secteur, dont 500 millions consacrés au développement économique et à la R&D. Cet engagement s’illustre notamment par la finalisation du campus cyber avec pour objectif de faire rayonner l’excellence scientifique, technique et industrielle française, en apportant un soutien aux startups du secteur avec pour la première fois la création d’un startup studio dédié.

D’autres initiatives étatiques ont vu le jour présageant une année particulièrement prometteuse pour les startups. La cybersécurité a été identifiée comme un « Grand Défi » d’avenir par le gouvernement permettant à 11 startups de bénéficier d’un soutien financier.
En plus des programmes et prix existants, une nouvelle initiative d’incubation portée par Hexatrust, groupement d’entrepreneurs français en cybersécurité, a vu le jour.

Un écosystème français qui doit prendre plus de risques

Les grands enseignements de cette édition du radar doivent inciter les acteurs de l’écosystème à avoir une stratégie plus offensive.

D’une part, les startups ont tendance à réinventer des solutions de sécurité existantes sans apporter d’innovation majeure (62 % vs 38%). Elles éprouvent ainsi des difficultés à se démarquer et à croître rapidement. Un rapprochement avec les écosystèmes de recherche comme le permettra le campus cyber devrait être positif.

D’autre part, si l’investissement national s’est solidement structuré pour accompagner les startups au cours de leurs premières années de vie, les années à venir devraient voir le marché devenir encore plus organisé et dimensionné pour les accompagner sur les levées de fonds atteignant plusieurs dizaines de millions d’euros.

C’est la combinaison de ces deux leviers qui nous garantira à termes un écosystème national solide.

 


En réponse aux nouveaux défis induits par la montée de la cybercriminalité, Wavestone accompagne ses clients dans la sécurisation de leur transformation numérique depuis les phases stratégiques jusqu’à la mise en œuvre opérationnelle, tout en offrant une réponse adaptée en cas d’attaque. Afin de répondre au mieux aux besoins d’un large éventail de clients, les 500 consultants en cybersécurité de Wavestone combinent une expertise fonctionnelle, sectorielle et technique, couvrant plus de 1 000 missions par an dans 20 pays.

Télécharger le mapping cliquable en pdf

N'hésitez pas à nous contacter !

Nous avons focalisé ce mapping sur les startups innovantes immatriculées en France. S’il vous paraît manquer des acteurs ou que vous souhaitez avoir plus détails sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter !

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.