Un mapping pour découvrir les dernières innovations e-commerce

Partager sur

Au cours de ces 10 dernières années, les habitudes d’achats ont considérablement évolué, et en conséquence, les pratiques commerciales ont dû s’adapter. C’est évidemment le e-commerce qui a redistribué les cartes : il est désormais incontournable pour les retailers de toutes les tailles.

L’année 2019 a ainsi été marquée par le franchissement de la barre symbolique des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires du e-commerce en France. Selon la Fédération du E-commerce et de la Vente A Distance (FEVAD), on observe une croissance des ventes de 11,6% par rapport à 2018, avec un total des ventes de produits et de services de 103,4 milliards d’euros. Les 190 000 sites marchands recensés cumulent 1,7 milliard de transactions (+15,7%), pour un panier moyen s’élevant à environ 60 €. La France a vu ses ventes quadrupler depuis 10 ans, et les perspectives pour 2020 annoncent une progression constante avec 2 milliards de transactions pour 115 milliards de CA. Ces chiffres sont encourageants sachant que la vente de produits en ligne ne représente encore que 10% de l’ensemble du commerce de détail français. À titre de comparaison, ce taux atteint 14% aux Etats-Unis, 22% en Grande-Bretagne et 25% en Chine.

Depuis une dizaine d’années, nous observons des évolutions majeures sur plusieurs axes : le site web, vitrine et analyse data ; le client, acquisition et relation ; et la logistique. De nombreuses startups ont ainsi émergé, proposant de nouvelles briques technologiques favorisant la croissance de la vente en ligne. Ce mapping édité par les équipes du Hub Bpifrance contient un panorama de plus de 170 startups du secteur.

startups ecommerce françaises

Site Internet / Website Structure

Il y a encore quelques années, l’édition d’un site internet s’avérait complexe et le recours à une agence était fréquent. On constate désormais que l’accès à l’édition de site internet / marketplace est de plus en plus facile avec l’apparition de solutions clés en main telle que Wizaplace qui permet de créer sa marketplace tout-en-un. Par ailleurs, on dote également ces sites d’outils d’analyse afin de comprendre comment les utilisateurs interagissent avec la plateforme afin de personnaliser au maximum l’expérience utilisateur. ContentSquare en a fait sa spécialité en permettant d’améliorer le parcours client sur toutes les plateformes digitales.

D’autres acteurs, à l’instar de Data Impact, permettent d’obtenir une analyse d’information produit globale (prix, promotion, photo…) et se positionnent comme des outils d’aide à la décision stratégique. On observe également l’apparition de nouvelles fonctionnalités dédiées à l’expérience utilisateur, notamment pour personnaliser des contenus, avec Zenweshare par exemple, ou encore pour visualiser des articles en 3D, comme le permet Numerized.

 

L’Acquisition Client / Customer Acquisition

Afin de se faire connaitre et de développer ses ventes, les techniques d’acquisition client ne cessent d’évoluer. En effet, les dépenses en publicité numérique ont dépassé celles de la télévision depuis 2016. La majorité des campagnes marketing sont désormais digitales, avec le recours à la publicité ciblée, à des techniques de référencement, d’emailing ou encore aux réseaux d’influences. Néanmoins, identifier et acquérir de nouveaux clients avec de bons messages sur les bons canaux de diffusion reste un véritable challenge dans des environnements très concurrentiels.

C’est ce qui explique pourquoi certaines startups se sont spécialisées sur une brique spécifique du tunnel d’acquisition, comme Reech qui accompagne les entreprises dans la jungle des campagnes d’influence marketing. Leur solution permet d’identifier les influenceurs pertinents et de mesurer l’impact d’une collaboration. Relevons également Adikteev, qui développe son expertise sur les campagnes mobile avec l' »App retargeting » et permet ainsi d’augmenter la conversion client.

VOUS SOUHAITEZ ENTRER EN CONTACT AVEC DES STARTUPS INNOVANTES ?

Relation Client / Customer Management

Les entreprises ont tendance à passer d’une vision centrée sur le produit à une vision centrée sur le client. Logiquement, elles cherchent donc à créer une expérience plus proche du retail, notamment en analysant la data, en personnalisant le parcours d’achat, en échangeant via des chats, ou en développant les programmes de fidélisation. En fait, de nombreux outils et services ont vu le jour afin d’humaniser la relation a priori désincarnée proposée par le e-commerce. iAdvize, par exemple, avec sa solution de plateforme conversationnelle, permet de personnaliser l’expérience client en l’orientant vers un interlocuteur réel. Splio, permet aux entreprises de créer une expérience au travers de programmes de fidélité sur mesure sur tous les canaux de vente physiques et digitaux.

 

Logistique / Supplychain Management

Avec une croissance du nombre de transactions, la logistique du e-commerce devient un enjeu stratégique pour rester compétitif à la fois en termes de délais et de coûts. Ce nouveau levier de croissance requiert une certaine maitrise de l’ensemble de la chaîne logistique. De nombreuses startups ont ainsi digitalisé les processus de livraison, de stockage mais aussi la gestion omnicanale. Pour répondre à ces besoins, des prestataires ont vu le jour, à l’image de Cubyn qui simplifie l’exécution des commandes en collectant, emballant et expédiant les colis depuis leurs entrepôts ; ou encore Shipup qui permet aux clients d’avoir accès aux suivis de leurs colis.

D’autres startups se sont différenciées sur les Systèmes de gestion de commandes (Order Management System, OMS), à l’instar de ShippingBo avec son SaaS qui centralise les activités e-commerce des entreprises. L’intelligence artificielle est également exploitée par des sociétés comme Vekia, notamment pour optimiser les stocks et les approvisionnements des marchands.

 

Conclusion

Les frontières entre le e-commerce et les retailers sont de plus en plus poreuses. Il y a deux tendances convergentes, l’une qui conduit les e-commerçants à pratiquer des stratégies de « brick & mortar » et l’autre, qui conduit les retailers à être des e-commerçants. Le nombre de pure players s’en trouve raréfié et les limites du périmètre élargies.

Cette tendance va encore plus loin : la marketplace digitale tente de reproduire l’expérience vécue en magasin via des interactions (humaines ou avec chatbot) et de la visualisation 3D notamment. Tout est repensé pour recrée l’expérience client des magasins physiques. À l’inverse, les magasins se digitalisent afin recréer la fluidité du parcours client et d’optimiser leur logistique.

N'hésitez pas à nous contacter !

Nous avons focalisé ce mapping sur les startups innovantes immatriculées en France. S’il vous paraît manquer des acteurs ou que vous souhaitez avoir plus détails sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.