8 clés pour télétravailler sereinement

Partager sur

Après plus d’un mois de confinement, une certaine lassitude a pu s’installer chez les collaborateurs d’entreprises contraints à pratiquer le télétravail. Pour beaucoup, cette situation devrait se poursuivre après le 11 mai, et de nombreux observateurs avancent que la crise aura des impacts de long terme sur nos façons de travailler. Alors que le télétravail restait marginal et particulièrement associé au monde des indépendants, il est en voie de généralisation : travailler à distance n’est pas une option, mais s’impose comme nécessité.

 

Entre confort et lassitude, savoir gérer la solitude

Travailler de chez soi peut être très pratique, voir salvateur en cette période de pandémie. Et même en temps normal, la plupart des écrivains, illustrateurs ou encore web designers savent que pouvoir travailler à son domicile apporte son lot de petits plaisirs. Pas question de rester coincé dans les embouteillages ou dans un bureau à boire du mauvais café, assis sur une chaise inconfortable. Au lieu de cela, on travaille dans un environnement familier, au rythme et aux conditions qui nous conviennent (certains ne quittent même pas leur pyjama).

Toutefois, il reste indéniable que si cela se prête particulièrement au travail créatif, le fait d’être loin du bureau peut aussi saper l’engagement, la productivité et la motivation des collaborateurs habitués à un travail plus cadré.

Cette crise sanitaire nous oblige donc à intégrer une nouvelle réalité pendant une durée encore indetérminée : Your Home Is Your New Office. Nous avons jugé bon de rappeler dans cet article quelques conseils essentiels en forme de condensé sur ce qui a pu être partagé sur le sujet !

 

1. Trouver l’équilibre entre décontraction et rigueur professionnelle

Un des avantages du télétravail c’est que, en dehors des réunions en visio, personne n’est là pour vous observer. Pour autant, certaines personnes ont besoin de se recréer une ambiance « pro », et c’est tout à fait compréhensible ! Cela peut passer notamment par l’habillement ou la coiffure, bref le paraître. Si vous avez besoin de vous habillez comme au bureau pour exercer votre profession, jouez la carte à fond et conservez tous vos petits rituels du quotidien qui vous mettent en confiance face aux autres et face à vous-même.

 

2. S’appuyer sur d’un planning précis et visuel

Le télétravail responsabilise chacun sur ses plages horaires car, à distance, la présence des collègues et managers, rythme forcément moins les journées qu’au bureau. Par conséquent, il est essentiel de séquencer sa journée avec un plan de travail et des objectifs quotidiens. Une bonne manière de garder le cap et la motivation est de réserver un bout de mur à un planning visuel bien visible sur lequel vous tiendrez le fil de votre progression sur vos différents sujets.

 

3. Construire un cocon et choisir un espace de travail fixe

Que vous ayez un bureau ou une petite table de travail, assurez-vous que cette zone est réservée à vos activités professionnelles. Il sera beaucoup plus facile de quitter le travail à la fin de la journée et de ne pas le laisser empiéter sur votre vie privée. Choisissez un endroit loin de l’agitation de la maison ou songez à aménager un coin tranquille dans un endroit où vous vous sentez bien. Privilégiez évidemment la lumière naturelle si vous le pouvez !

VOUS SOUHAITEZ ENTRER EN CONTACT AVEC DES STARTUPS INNOVANTES ?

4. Établir des frontières claires entre travail et vie privée

Il est toujours mieux de séparer vie professionnelle et vie privée, mais c’est essentiel quand les deux activités ont lieu au même endroit. 

Pendant les heures de travail, les activités extérieures ne doivent pas déborder sur les missions pro, au risque d’être constamment dépassé et in fine frustré par un rythme de travail haché.  

Le télétravail peut en effet engendrer des conflits travail‑famille, car les membres de la famille peuvent interrompre le travail, en particulier en l’absence de pièce dédiée au télétravail. Une communication claire avec vos proches est primordiale afin qu’ils intègrent vos  contraintes d’emploi du temps. Si vous avez des enfants et que vous vivez en couple, ménagez des périodes de « garde » permettant à chaque conjoint de bénéficier de plages horaires 100% focus.

 

5. Multiplier les échanges formelles ET informelles

Un des challenges évident du télétravail est de préserver l’esprit d’équipe. C’est pourquoi il est important de mettre en place des outils et une routine pour échanger fréquemment entre collaborateurs. Envoyer un courriel pour confirmer la réception d’un envoi, appelez un collègue pour clarifier quelque chose, indiquez clairement quand vous êtes joignable… tout cela doit être encore plus lisible qu’au bureau. Les outils ne manquent pas, et si vous n’êtes pas un adepte des messageries instantanées tel que Slack, Teams ou Chanty… c’est peut-être le moment de vous y mettre ! ; )

Par ailleurs, on constate que la distance peut être une source d’isolement du fait d’échanges en définitive plus formalisés et de moments de sociabilité réduits. Partager un café en visioconférence, échanger cinq minutes sur le film de la veille, ou encore révéler un bon plan pour occuper les enfants, tous ce petits contacts informels contribuent à réduire le sentiment d’isolement que le télétravailleur peut éprouver.

 

6. Instaurer des pauses régulières

Faites des pauses régulières au cours de la journée pour vous détendre. Ce n’est pas toujours facile de « sortir du tunnel » quand on est seul, mais c’est nécessaire alors Prenez le temps de vous ressourcer avant de vous lancer sur une tâche importante. 

N’oubliez pas que la pause repas reste un moment de coupure indispensable, au bureau comme chez soi. Ne prenez pas votre repas devant votre écran et profitez-en plutôt pour déjeuner avec vos proches si vous vivez à plusieurs, ou à prendre des nouvelles de vos amis. 

 

7. Faire abstraction des tâches ménagères 

Pas toujours facile de résister à la tentation de faire du rangement ou de se lancer dans de grands projets à la maison lorsque l’on travaille à domicile ! Mais assurez-vous de bloquer des plages horaires bien définies pour les tâches ménagères pour, encore une fois, ne pas vous sentir submergé par des choses qui sortent de vos priorités professionnelles de la journée. Gardez en tête que plus vous parviendrez à gérer vos tâches professionnelles avec efficacité, plus vous aurez les idées claires pour le reste.

 

8. Mettre la technologie à son service

La technologie est votre alliée, pas votre ennemie, surtout quand vous travaillez à la maison ! Encore faut-il en rationaliser l’usage. Pour télétravailler de façon productive ils y a quelques essentiels : un ordinateur fiable, un casque d’écoute pour la prise de notes mains libres, les logiciels que vous utilisez en temps normal et une connexion internet rapide et fiable. Assurez-vous de régler tous les problèmes qui pourraient occasionner des frustrations en rapport avec la technologie, comme par exemple les problèmes de réseau wifi qui n’arrive pas jusqu’à votre poste de travail. 

Nous vous souhaitons de trouver votre propre équilibre pendant les semaines à venir ! Les équipes du Hub restent de leur côté opérationnel pour assurer leurs missions d’accompagnement en cette période de crise.

One Response

  1. Supers conseils ! J’ajouterais que ce télétravail a fait prendre conscience de l’environnement parfois très pénible du voisinage, à défaut de prévoir une isolation qui est coûteuse et qui ne marche qu’à moitié (puisqu’il faut isoler chez les bruyants et non chez soi pour que ça marche), il faut trouver la pièce la plus calme de l’appartement (difficile quand c’est petit…) et mettre des bouchons d’oreille ou un casque neutraliseur de bruit…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.